Quand remplacer son SCOBY de Kombucha ou Jun ?

Lorsque vous vous préparez à franchir le pas et à vous lancer dans la préparation de votre propre Kombucha ou Jun, de nombreuses questions se posent. Notamment, faut-il remplacer son SCOBY ? Et à quel moment ? Le SCOBY est une culture de levures et de bactéries nécessaire à la fermentation. Bien le chouchouter, c’est avoir le résultat d’une boisson parfaite.

En bref, si celui-ci est bien entretenu, alors pas besoin de le renouveler votre culture. Par contre, vous pouvez, tous les 2 ou 3 brassin, retirer la ou les couches du dessous (Les plus foncées)

Reconnaître les principes actifs du SCOBY

Le SCOBY représente cet amas gélatineux à l’origine de votre Kombucha. En réalité, SCOBY ( Symbiotic Culture Of Bacteria & Yeast ) désigne l’ensemble des bactéries et levures présentes dans le Kombucha. Cette population vivante réside dans l’enveloppe caoutchouteuse de la culture. Lors de la fermentation, une pellicule inerte de cellulose se forme en surface.

SCOBYS

Épurer votre Kombucha de ses particules de SCOBY

En fermentant, la couche de cellulose formée à la surface du Kombucha peut produire deux effets :

  • soit vous ne dérangez pas votre brassin et il reste tranquillement immobile : le film de cellulose s’épaissit,
  • soit vous manipulez votre Kombucha : les mouvements à la surface brisent la couche en de nombreuses pellicules qui vont venir se mélanger au breuvage.

C’est pourquoi, à chaque nouveau brassage, la préparation devient de plus en plus trouble. Alors, que faut-il faire ? Épurer, tout simplement ! Les pellicules de cellulose peuvent être jetées sans affecter votre boisson. Cette matière n’est toutefois pas complètement inutile. En effet, elle sert à la création de nombreux produits comme du cuir vegan, des friandises, des bijoux et même des smoothies probiotiques !

Surveiller son Kombucha et remplacer son SCOBY

En tant qu’organisme vivant, votre préparation va connaître de nombreuses transformations et mérite un contrôle régulier.

Les SCOBYS peuvent-ils se périmer ?

Partons du principe que tant qu’il y a du liquide, il y a de l’espoir ! En effet, si les pellicules sont couvertes par le thé, elles peuvent se garder sans soucis pendant des mois voire des années. Attention donc à ne pas laisser le liquide ni s’évaporer, ni rester sans surveillance pendant trop longtemps. Dans ce dernier cas, la pellicule formée risquerait de s’assécher et donc de moisir, ce qui rendrait le tout impropre à la consommation.

Quand faut-il remplacer son SCOBY ?

Et oui, des fois, il va falloir recommencer tout le processus si un hic arrive lors de votre préparation. Il faudra remplacer l’entièreté de votre SCOBY si :

  • de la moisissure est apparue.
  • le SCOBY présente des difficultés récurrentes à fermenter.

Si votre SCOBY montre des signes de fatigue, des solutions existent pour le rééquilibrer sans avoir à recommencer de zéro. La solution la plus simple / rapide reste tout de même de reprendre depuis le début grâce à une culture de base solide, à retrouver sur notre boutique.

Ou en faisant une réserve de SCOBY (Hôtel à Scoby). Pensez à avoir une solution de secours pour votre SCOBY. Le fait de conserver un ou plusieurs SCOBYs comme solution de rechange peut être intéressant. Si le Kombucha principal venait à rencontrer un problème, il vous restera une alternative.

Laissez un commentaire

Vos commentaires doivent être modérés avant publication